Tout d'abord, je vous donne la réponse à la devinette d'hier:

P1080588P1080590

Le nom de la plante est  :

Huitre potagère ,

ou, de son nom latin mertensia maritima.

Les réponses "consoude" et "pulmonaire" n'étaient pas si éloignées,  

car toutes 2 , comme l'huitre potagère,

sont des boraginacées et lui ressemblent pas mal.

C'est marwena, qui la première a donné une réponse assez approchante,

et je vais lui envoyer une petite surprise.

Les feuilles de cette plante ont le goût d'huitre,

en j'aime découper une ou deux feuilles sur une salade de tomates

ou sur des pommes de terre accompagnant du poisson.

**********

 

Voilà sur cette plante, une petite documentation 

que j'ai copiée sur internet.

Mertensia maritima est une plante vivace de la famille des Boraginacées. Cette plante autrefois distribuée sur le littoral français, notamment en Normandie, est pratiquement disparue, victime de la cueillette intensive au début du 20e siècle. En effet, la sanguine de mer, encore appelée huitre végétale, ou huître potagère régale les papilles !

Presque oubliée, elle revient en force, redécouverte par les chefs cuisiniers, et proposée à la culture par quelques horticulteurs pour notre plus grand plaisir.

Description de l’huitre potagère

Mertensia maritima est une plante aux feuilles alternes vert bleuté, oblongues et un peu succulentes, portées par des tiges rampantes, et ramifiées. Les tissus épaissis de la plante, gorgés de sucs, lui permettent de résister au sel présent dans son milieu naturel. Elle se pare en été de jolies petites fleurs bleues en clochette, qui attirent les insectes et produisent des graines. Ses feuilles ont un gout iodé prononcé, un gout d’huitre. Elles sont non seulement comestibles mais délicieuses. Les fleurs sont elles aussi comestibles.

Cultiver la mertensie maritime

Mertensia maritima demande une exposition lumineuse, mi-ombre, tout en lui évitant le soleil le plus brulant de la journée. La plante huitre demande un sol très drainant, mais restant frais. Pour cette raison, elle est beaucoup plus facile à cultiver en large potée qu’au milieu du potager. Elle est installée dans un mélange moitié sable, moitié terreau. La potée permet également de mieux surveiller les attaques des limaces et des escargots.

Mertensia maritima aime avoir un sol toujours frais, mais ne supporte pas d’avoir les pieds dans l’eau. Les arrosages sont réguliers : même si la plante résiste à la sécheresse, elle est plus productive bien arrosée. Pour optimiser la production des feuilles, les hampes florales sont coupées au début de leur développement, sauf si on veut récolter des fleurs ou des graines.

L’hiver, bien que très rustique, Mertensia maritima craint l’humidité au niveau des racines. Elle peut être hivernée en serre froide, véranda, ou sous châssis froid, tout endroit bien aéré où elle sera protégée de trop de précipitations.

Manger la Mertensia maritima

Les feuilles croquantes sont servies crues sur du pain beurré, pour agrémenter une salade ou en accompagnement de plat de la mer. Elles se consomment aussi cuites ou mi- cuites. Les feuilles fraichement cueillies se conservent quelques jours dans une boite hermétique au réfrigérateur.

Il parait que certains grands restaurateurs

font payer très cher la dégustation d'une de ces feuilles

*********

Et voilà la nouvelle devinette, je la crois plus facile.

Quel est le nom de cette fleur?

P1080633